mai 25, 2024
Les participants à un meeting devant l'ambassade de France au Niger menacent de prendre d'assaut le bâtiment si l’ambassadeur ne quitte pas le pays dans les prochaines heures. Les manifestants ont démonté les barrières autour de l'ambassade sous les yeux des militaires et policiers nigériens présents. Les manifestants, qui scandent haut et fort des slogans anti-français, sont plus nombreux que les jours précédents selon la télévision Al-Hadath.

SÉCURITÉ

Le ministère nigérien de l’Intérieur, formé par les militaires du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), a de nouveau exigé le 1er septembre que l’ambassadeur de France à Niamey, Sylvain Itté, quitte le pays en l’espace de 48 heures. Il affirme que l’ambassadeur et son épouse se trouvent au Niger en situation irrégulière.

Le CNSP avait déjà exigé le 25 août que l’ambassadeur de France quitte le Niger, mais celui-ci n’a pas répondu à une convocation au ministère des Affaires étrangères et a refusé de rencontrer les représentants des nouvelles autorités. Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré de son côté que les rebelles n’avaient pas le droit de formuler quelque exigence que ce soit à Sylvain Itté étant donné que l’agrément de l’ambassadeur émane uniquement des « autorités légitimes nigériennes élues ».

Depuis ce 1er septembre, des civils nigériens ont débuté une manifestation de 03 jours devant la base aérienne française à Niamey.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *