mai 25, 2024
Cyril Ramaphosa, président Sud-africain
L’Afrique du Sud poursuit les consultations en vue de relancer l'accord céréalier et travaille également dans le cadre de la mission des pays africains pour trouver des moyens de régler la crise ukrainienne, a déclaré le président sud-africain Cyril Ramaphosa dans un discours à la nation à l'occasion du prochain sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), qui se tiendra du 22 au 24 août à Johannesburg.

POLITIQUE

« Nous continuons de participer aux consultations pour ouvrir la mer Noire aux exportations de céréales sur les marchés mondiaux, a-t-il indiqué. Dans le cadre de l’initiative de paix africaine pour le règlement de la crise ukrainienne, nous continuons également de faire des efforts afin que les enfants qui ont été contraints de quitter leurs foyers en Ukraine puissent retourner dans leurs familles, afin que l’échange de prisonniers de guerre se poursuive. »

Cyril Ramaphosa a souligné que l’Afrique du Sud restait pleinement attachée à la Charte des Nations unies, y compris à la disposition selon laquelle tous les pays membres devaient résoudre leurs différends par des moyens pacifiques. « Nous sommes fermement convaincus que le dialogue, la médiation et les négociations sont l’unique moyen de mettre fin au conflit et de parvenir à une paix durable. Nous soutenons le principe de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de tous les pays et peuples. »

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *