mai 25, 2024

Hassoumi Massoudou, ministre d’Etat nigérien chargé des Affaires étrangères et de la coopération

Ce pays a signé le 15 janvier à Niamey, un document cadre d’association pays 2023-2027 avec le Niger pour une enveloppe prévisionnelle estimée à environ 40 milliards de francs.


Coopération

Selon le ministre d’Etat nigérien chargé des Affaires étrangères et de la coopération,

Hassoumi Massoudou, ce nouveau cadre d’association pays Niger-Espagne 2023-2027, qui s’inscrit dans la nouvelle stratégie commune de coopération au développement, ciblera domaines prioritaires de développement économique et social.

Il s’agit notamment de l’éducation, la formation professionnelle, la santé, l’emploi des jeunes, la stabilisation et le développement des zones fragiles, l’agriculture et l’irrigation, ainsi que les services sociaux de base, a-t-il expliqué en marge de la cérémonie de signature du document cadre.

Selon Hasssoumi Massoudou, l’Espagne est aujourd’hui l’un des principaux partenaires bilatéraux du Niger, en termes d’appui aux actions de développement, rapporte l’Agence nigérienne de presse (Anp). Il a fait savoir qu’il s’agit là d’un financement très important pour le Niger, qui cadre parfaitement avec le Programme de la renaissance acte 3, la Déclaration de la Politique générale du Premier ministre.

Le ministre a par ailleurs saisi cette occasion pour inviter le royaume d’Espagne à prendre part dans la responsabilité de la construction de la paix et du développement dans la région. De son côté, le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, José Manuel Albares a souligné que l’Espagne considère le Niger «comme un partenaire stratégique, mais surtout un pays ami, un pays stable avec lequel on travaille depuis longtemps». La région dans laquelle le Niger se trouve, le sahel, est devenue une zone prioritaire et stratégique pour plusieurs raisons pour l’Espagne et pour l’Europe, notamment le terrorisme,

la pauvreté, le changement climatique, l’insécurité alimentaire, la lutte contre la traite desêtres humains, et les crimes organisés, a-t-il noté. D’après lui, l’Espagne présidera pour la troisième année de suite l’Assemblée générale de l’Alliance Sahel, principale plateforme de coordination des partenaires internationaux au Sahel.

La visite au Niger du ministre espagnole intervient au lendemain de la tenue à Niamey de la 3ème réunion de la Commission mixte de coopération Niger-Espagne, ayant permis d’adopter le document cadre d’Association Pays Espagne Niger 2023-2027.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *