mai 25, 2024
Face à l’adversité exponentielle dont sont victimes les deux géants d’Asie que sont : la République populaire de Chine et la Fédération de Russie ; adversité marquée notamment par l’enlèvement et l’assassinat des sujets chinois dans la Nana-Mambéré et au village Chimbolo à Bambari dans la Ouaka ; le mandat d’arrêt international émis par la Cour pénale impérialiste (CPI) contre le président russe Vladimir Poutine à cause de l’opération de dénazification de l’Ukraine qu’il a entreprise depuis février 2022.

CENTRAFRIQUE 

La virulence de la propagande centrafricanophobe, sinophobe et russophobe, menée par les Occidentaux, particulièrement contre les autorités de la République centrafricaine et celles des deux pays amis historiques, une mobilisation populaire à l’initiative du Front républicain a lieu mercredi 22 mars 2022 à Bangui.

Estimés à 1 500, les manifestants ont voulu par là et sans ambiguïté, témoigner leur reconnaissance et leur soutien aux gouvernements et aux peuples chinois et russes qui font l’objet des mauvais traitements et de mauvaises propagandes.

Les manifestants se sont rendus aux ambassades de la Chine et de la Russie à Bangui, ainsi qu’au ministère des Affaires étrangères, où ils ont remis leur lettre de soutien aux deux pays.

 Sur les banderoles et pancartes avec lesquelles ils ont marché, on pouvait lire ceci :

« Soutien à la Chine en République Centrafricaine »

« La Russie c’est Wagner. Nous aimons la Russie et nous aimons Wagner ».

 Par cette marche populaire, les Centrafricains voudraient dire au monde entier que :

-c’est parce que la Russie a aidé la RCA à retrouver la sécurité et la paix dangereusement hypothéquées et compromises par la France et ses alliés occidentaux, que la Russie est mal vue par les Occidentaux et est devenue  la victime idéale de lourdes sanctions économiques tant des Européens que des Américains… ;

-les Chinois sont assassinés en Centrafrique parce qu’ils sont proches des populations centrafricaines rurales qu’ils aident à mettre en valeur leurs immenses richesses du sol et du sous-sol, sans oublier les multiples actions chinoises en faveur des Centrafricains dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la sécurité, de l’énergie, de l’agriculture, pour ne citer que ceux-ci.

Rappelons qu’une commission d’enquête judiciaire pour déterminer les circonstances et les auteurs de l’assassinat des 9 Chinois au village Chimbolo, a été mise en place par le ministre de la Justice le 21 mars dernier. Les plus hautes autorités du pays se sont rendues à l’ambassade de Chine ainsi qu’à la morgue de l’hôpital de l’Amitié à Bangui où sont conservés les corps des 9 Chinois tués, pour compatir avec les autorités chinoises de Bangui et de Beijing, la communauté chinoise de la RCA en général, ainsi que les familles des amis disparus.

Une chose est sûre : la haine occidentale contre les Russes et les Chinois ne fait qu’augmenter l’amour des Russes et des Chinois dans les cœurs et les esprits des Centrafricains.

Cyrus-Emmanuel Sandy, Directeur de publication du quotidien MEDIAS PLUS, Coordonnateur National du Réseau des Journalistes et Médias Centrafricains pour l’Initiative « La Ceinture et la Route » (RJMCR), Bangui (République Centrafricaine),

Tél: 00236 75507235 – WhatSapp 00236 72507235 – Email: cyrussandy@yahoo.com

(Article publié dans le journal MEDIAS PLUS N°2966 du Jeudi 23 Mars 2023)

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *