mai 22, 2024

Des manifestants pro palestiniens ont manifesté ce 23 octobre devant l'ambassade d'Israël en Pretoria

MANIFESTATION

Les Combattants pour la liberté économique, deuxième parti d’opposition le plus important en Afrique du Sud, ont demandé de fermer l’ambassade d’Israël et d’expulser le chef de la mission diplomatique. Cette demande a été annoncée lors d’une manifestation en soutien à la Palestine, organisée en face de l’ambassade d’Israël à Pretoria, la capitale sud-africaine.

« Il est temps que le monde entier comprenne que la crise des droits de l’homme en Palestine a atteint l’envergure d’un génocide et de nettoyages ethniques », déclaré le président du parti Julius Malema. Il a appelé à boycotter la production israélienne et a promis que son parti prendrait les mesures nécessaires contre les réseaux de distribution qui ne renonceraient pas aux marchandises israéliennes. « Nous leur laissons du temps jusqu’à la fin du mois. S’ils ne le font pas, nous nous y rendrons pour le faire à leur place », a-t-il promis.

La manifestation a réuni plusieurs milliers de participants, rapporte la radio SABC.

Les Combattants pour la liberté économique disposent de 44 des 400 sièges à l’Assemblée nationale (chambre basse du parlement sud-africain).

LIRE AUSSI Jéricho fait désormais partie du patrimoine mondial de l’Unesco

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *