mai 24, 2024
Il était le candidat du parti au pouvoir, le Congrès des progressistes (Apc). Bola Tinubu a été déclaré mercredi 1er mars vainqueur de l’élection présidentielle dans le pays.

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Selon la Commission électorale nationale indépendante (Inec), M. Tinubu de l’Apca a cumulé plus de 8,8 millions de voix, remportant l’une des élections les plus disputées au Nigeria, face à ses deux principaux concurrents.

Il a également obtenu 25% des voix dans au moins deux tiers des 36 Etats de la Fédération du Nigéria, ainsi que le Territoire de la capitale fédérale, Abuja, une condition nécessaire pour être déclaré vainqueur.

Atiku Abubakar, le candidat de la principale formation de l’opposition, le Parti démocratique populaire (Pdp), a recueilli 6,9 millions de voix. L’outsider, Peter Obi du Parti travailliste (Lp), dont la popularité auprès de la jeunesse a donné un nouvel élan à cette campagne, a remporté 6,1 millions de voix.

« Tinubu Bola Ahmed, de l’Apc, ayant satisfait aux exigences de la loi, est déclaré vainqueur et élu », a annoncé le président de l’Inec, Mahmood Yakubu, devant la presse à Abuja.

« Le parrain »

Âgé de 70 ans, Bola Tinubu, ancien gouverneur de Lagos (sud-ouest), surnommé “le parrain” en raison de son immense influence politique, succèdera au président sortant Muhammadu Buhari, 80 ans, qui se retire après deux mandats consécutifs à la tête du pays, en vertu de la Constitution.

Ce Yorouba de confession musulmane a été donné pour longtemps grand favori dans cette élection, notamment grâce à l’assise nationale du parti au pouvoir.

Plus de 87 millions d’électeurs étaient appelés urnes samedi et le vote, dont la participation n’est pas encore connue, s’est globalement déroulé dans le calme.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *