mai 20, 2024

Archives Google

La pauvreté extrême et la famine progressent dans le monde. Antonio Guterres, le Secrétaire général a fait cette annonce le 27 février dernier à l'ouverture de la 52e session du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu à Genève.

FAMINE ET PAUVRETE

Il a attiré l’attention sur « l’inversion » du progrès du développement de l’humanité atteint au XXe et au début du XXIe siècle.  « 3,5 milliards de personnes habitent dans des « points chauds » climatiques, a-t-il ajouté. Les inondations, les sécheresses et les tempêtes multiplient par 15 le risque de décès des gens sous les effets climatiques. » Il a appelé à respecter les droits des réfugiés et des immigrés « sans discrimination ». « Nous avons besoin d’itinéraires sécurisés, ordonnés et légaux pour les immigrés et les réfugiés », a-t-il conclu.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *