mai 22, 2024
La vice-présidente américaine Kamala Harris s’est dite optimiste quant aux résultats tangibles du partenariat entre les États-Unis et l’Afrique. C’est ce qu’elle a déclaré vendredi aux journalistes, commentant ses plans de se rendre au Ghana, en Tanzanie et en Zambie.

Kamala Harris

« Je suis très optimiste quant aux résultats que ce partenariat apportera », a-t-elle fait savoir, évoquant les relations avec les pays africains lors d’une cérémonie à la Maison-Blanche. Mme Harris s’est dite « très impatiente » en vue de sa tournée africaine.

Kamala Harris est arrivée au Ghana le 26 mars, le 29 mars en Tanzanie et le 31 mars en Zambie, selon un haut responsable de l’administration américaine. Elle retourne à Washington le 2 avril. Les États-Unis ont récemment intensifié leurs contacts avec l’Afrique dans le contexte de la crise en Ukraine. Précédemment, le secrétaire d’État Anthony Blinken, la secrétaire au Trésor Janet Yellen, la première dame des États-Unis Jill Biden et la représentante permanente auprès de l’Onu Linda Thomas-Greenfield ont également effectué des déplacements sur ce continent.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *