...
avril 12, 2024

Dr Agnila Tetede Adekemi Jeanne

Les programmes de l'Ortb étaient au menu de la soutenance de thèse de doctorat en « journalisme de paix » qui a eu lieu le 12 mars 2024 à l’amphithéâtre Immanuel David de l’Université protestante d’Afrique centrale à Yaoundé.

Le jury était composé des professeurs Daniel Abwa (président), Laurent-Charles Boyomo Assala (directeur de thèse),  Missè Missè, Pierre-Paul Tchindji, et Nta à Bitang, (les trois rapporteurs), tous enseignants à l’Upac à l’Université de Yaoundé II-Soa.

« Les programmes de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin au risque de la volonté politique et des besoins sociaux », tel est l’intitulé de cette thèse. La candidate a passé ces programmes au peigne, dans une critique sans complaisance, et des suggestions allant dans le sens de la perfection.

Dans une présentation magistrale, l’impétrante comme une virtuose en scène, a fait sauter tous les verrous du tract et des nœuds gordiens inhérents à ce genre d’exercice, surtout face à un jury élevé en personnalités académiques. Elle a embarqué ces éminences dans son sillage, les rendant quasiment des « auditeurs » de la radio nationale et des téléspectateurs de la télévision du Bénin.

Doublement docteur

Il ressort essentiellement de son travail que les enjeux politiques et sociaux de la nation béninoise demeurent le point aveugle des programmes de l’ORTB. En vue d’une meilleure programmation, respectueuse des principes du service public, l’impétrante a fait de nombreuses propositions. 

La Béninoise Agnila Tétédé Adékèmi Jeanne a épaté le jury et le public, en tête duquel le Recteur de l’Upac le Rév Pr Samuel Frouisou, qui a suivi la présentation de la candidate et ses échanges avec le jury sur le sujet. A la fin, le verdict a été celui de la mention « Très honorable ».

Madame Jeanne Tétédé Adékèmi Agnila, épouse Medagbe décroche ainsi son deuxième doctorat, dans le domaine du « Journalisme de Paix ». Elle avait obtenu son premier doctorat en droit public à l’Université d’Abomey-Calavi. Cette amazone béninoise pilote par ailleurs la filière « Journalisme de Paix » à l’Upac au Cameroun.

DARIELLE PEMBA-BELINGA

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.