...
avril 10, 2024

Entrepreneuse camerounaise

Elle donne sa liste et ses raisons pour que l’une des quatre des personnes citées puisse remplacer valablement Paul Biya. Elle les cite et décline ce qui ferait de chacune de ces personnes un président de la République sans complexe :

Maurice Kamto : il a une dimension internationale. C’est un brillant avocat qui défend certains chefs d’Etat africains. Il a défendu valablement le dossier du Cameroun sur Bakassi à la Cour internationale de la Justice de l’Onu. Il a un ménage équilibré avec une femme formée dans la diplomatie. Il a été au gouvernement comme ministre délégué à la Justice. Ce sont des éléments qui lui confèrent une stature de présidentiable.

Dion Ngute : C’est un élégant qui connait parfaitement le monde anglo-saxon. il a une bonne stature d’homme d’Etat. Il est intègre et loyal. Originaire de la partie anglophone du Cameroun, sa présence comme chef d’Etat contribuerait à résoudre la crise anglophone. Il ne traine pas de casseroles comme certaines autorités camerounaises. 

Laurent Esso : C’est un personnage discret et efficace. Il a été directeur du Cabinet civil du président de la République, secrétaire général de la présidence de la République. Il a dirigé aussi plusieurs ministères. Parce qu’il connait bien l’administration camerounaise, il a le profil pour être président de la République.

Ferdinand Ngoh Ngoh : Il connait l’Etat-Cameroun pour avoir séjourné pendant très longtemps comme secrétaire général de la présidence de la République. A ce poste, il connait bien les rouages de l’Etat et de l’administration publique, c’est un atout très considérable.

XAVIER MESSÈ

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.