mai 25, 2024

Marcel Niat Djifendi, président du Sénat et Cavaye yeguié Djibril, président de l'Assemblée nationale

PARLEMENT

Cette dernière session de l’année législative en cours est majoritairement consacrée à l’examen et à l’adoption du budget 2023-2024. Ainsi, sur convocation de leurs présidents, les députés et sénateurs du Cameroun se sont réunis à 11h pour la chambre basse et à 16h pour la chambre haute. Par ailleurs, outre l’adoption de la loi de finances, la session du jour comporte d’autres enjeux, dont le contrôle de l’action du gouvernement, l’examen et l’adoption d’autres textes de lois, ainsi que la position de l’institution parlementaire sur les grands problèmes et les faits d’actualité qui affectent les populations et les collectivités territoriales décentralisées.

Cependant, le 9 novembre à la fin du journal de 17h sur la chaîne nationale, deux communiqués signés du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Cavaye Yeguié Djibril ont été diffusés. L’un nommant Mr Kamsouloum Elhadji Hachimi, comme nouveau directeur de cabinet et l’autre nomme Mr Banki Tituleur, au poste de chef du secrétariat particulier du président de l’Assemblée. Quelques heures après la publication de ces communiqués, un autre communiqué signé de Cavaye Yeguié Djibril, a envahi les réseaux sociaux, faisant savoir que le même président de l’Assemblée Nationale n’a procédé à aucune nomination dans son cabinet et que sa signature aurait été imitée. Depuis lors, cette situation alimente la toile. Pour rappel, une dizaine de députés originaires des régions anglophones, avait adressé le 5 septembre 2023, une lettre au PAN appelant à des sanctions contre le désormais ex-directeur de cabinet, Mr Boukar Abdourahim, l’accusant de porter atteinte à l’unité nationale, suite à des déclarations qu’il avait fait lors d’une visite au Nord en août dernier.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *