mai 25, 2024

Avenue Kennedy, on dirait un fleuve

Le centre de Yaoundé, dans ce qu’il d’artère centrale, à savoir l’avenue Kennedy, a vécu ces derniers jours une effervescence inhabituelle : il est question d’accélérer l’implémentation du « Plan de mobilité urbaine soutenable ».

YAOUNDÉ

C’est dans ce cadre que le maire Luc Messi Atangana est descendu sur le terrain afin de conduire personnellement l’opération de casses des commerces installées sur l’emprise de l’avenue Kennedy, artère commerciale très populaire de la capitale. « Le Pmus vise particulièrement la piétonnisation du centre-ville, et plus précisément l’avenue Kennedy », explique le service communication de la mairie. En d’autres termes, il s’agit d’aménager cette avenue afin d’en faire une artère uniquement pour les piétons.

Le projet prévoit l’aménagement de parkings afin de désengorger cette avenue. « Les études terminées, la procédure de passation de marché est en cours pour un démarrage imminent des travaux », fait-on savoir à la maire de Yaoundé. Les responsables municipaux expliquent que les commerçants déguerpis ont été redirigés au sein du marché, situé au Parc Repiquet Ongola nouvellement construit pour leur reclassement.

L’opération sur l’avenue Kennedy presse les derniers commerçants à libérer l’emprise de la route. « Les propriétaires avaient vidé leurs boutiques bien avant notre arrivée, et étaient sur les lieux, à dire qu’ils nous y attendaient », apprend-on du service de communication de la Marie.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *