juin 9, 2024
Un extrait de « Le télé Journal », bulletin d’information canadien, indique qu’en 2023, 12 % des immigrants permanents au Québec ont pour pays d’origine le Cameroun, faisant de ce pays le deuxième après la France qui en possède 13% à la même date. Après vérification auprès de l’Institut de la statistique du Québec, ces chiffres sont vrais.

Le Québec fait partie des provinces canadiennes les plus convoitées. En 2023, il a accueilli 52 808 nouveaux résidents permanents, selon des chiffres provisoires de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) repris par le site d’informations LEDEVOIR dans sa section Économie.

Le 09 mai dernier, AG Mballa twitte sur son compte X : « Le Cameroun est le deuxième pays d’origine des immigrants permanents au Québec en 2023 (…) ». La déclaration est illustrée d’une image avec le logo de « Le télé Journal » où l’on peut voir un tableau statistique intitulé « Immigration, pays de provenance ». Cette déclaration a entrainé 1.542 vues du contenu au moment où nous écrivons ces lignes. D’où proviennent ces chiffres ?

Vérification

Une recherche d’image inversée avec l’outil Smalseotools, nous a mené vers des publications de contenus vidéos, plus détaillés sur le même sujet, et relayés par différents comptes sur les réseaux sociaux. Sur Tik-Tok, Kmerdebout publie un extrait vidéo de « Le télé Journal », où l’on peut bien entendre le présentateur évoquer des chiffres et un classement pour le cas de la province du Québec au cours de l’exercice de l’année 2023.

Selon le présentateur, les immigrants permanents d’origine camerounaise, représentent 12% des immigrants au Québec en 2023, juste après les Français qui eux représentent 13%. En troisième position vient la Chine avec 11 % et les pays de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie et de Haïti, en quatrième position avec un pourcentage qui oscille entre 04 à 05 % par pays. Son rapport est sourcé par l’ISQ.

Nous référant à des chiffres publiés sur le site de cet organisme gouvernemental, nous apprenons que le Cameroun fournit exactement 11,8% des immigrants permanents au Québec en 2023. Il y a donc 0,2 point d’écart entre le chiffre donné par le présentateur et celle de l’organisation. De plus, celle-ci précise que « la France est le principal pays de naissance des immigrants permanents admis en 2023, suivi de près par le Cameroun. La France (13,0 %) arrive en tête des pays d’origine des immigrants permanents admis en 2023, devant le Cameroun (11,8 %), la Chine (11,1 %), l’Algérie et le Maroc (4,7 % chaque) et la Tunisie et Haïti (4,2 % chaque). ». Par ailleurs, « la part du Cameroun est particulièrement élevée en 2023, si bien qu’il se hisse pour la première fois parmi les cinq premiers pays de provenance », indique l’ISQ.

Le Cameroun a fourni 11 685 nouveaux résidents permanents au Canada en 2023

L’Institut de la statistique au Québec ajoute que : « Selon l’estimation au 1er janvier 2024, le Québec accueille 54 % des demandeurs d’asile présents au Canada, 19 % des travailleurs étrangers temporaires, 11 % des étudiants internationaux et 15 % de ceux étant titulaires tant d’un permis de travail que d’un permis d’études. »

Le Cameroun a fourni 11 685 nouveaux résidents permanents au Canada l’année dernière contre 6 265 en 2022, un chiffre en hausse de 86,5% en un an. Cela place le pays au septième rang du Top 10 citoyennetés des nouveaux résidents permanents du Canada en 2023, produite par Immigration.ca. En tête d’affiche on retrouve l’Inde avec 139 775 nouveaux résidents et en cinquième position, le Nigéria qui en totalise 17 455.

Selon le site Immigration.ca, 985 Camerounais ont immigré au Canada au cours des 11 premiers mois de l’année 2023 dans le cadre du Programme des candidats des provinces (PCP). 935 ont été parrainés par des membres de leur famille se trouvant déjà dans le pays et 425 sont venus au Canada en tant que réfugiés ou personnes protégées.

« Étant donné que le français et l’anglais sont les langues officielles du Cameroun et que la majorité des Camerounais sont chrétiens, ils ont déjà certaines affinités culturelles avec le Canada et la province de Québec, traditionnellement catholique et francophone », indique la source.

Depuis que le gouvernement canadien a annoncé en 2017, son objectif d’augmenter considérablement le nombre de résidents permanents dans le pays, le Canada se présente comme un eldorado. Le pays compte bien en tirer profit afin de lutter contre le vieillissement de la main-d’œuvre et le déclin des adultes en âge de travailler. Ouvrant grandement ses portes aux étrangers, comme il l’a indiqué.

En conclusion, 12% des immigrants permanents au Québec ont bel et bien pour pays d’origine le Cameroun comme annoncé sur le programme d’informations canadien, « Le Télé Journal ».

CLAUDE SANDRA DEUTOU, Agence Camerounaise d’information

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du Réseau des Journalistes Fact-chekers de la FAAPA

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *