mai 25, 2024

Frederik Pleitgen, correspondant CNN

Les pays européens pourraient suivre l’exemple des États-Unis en réduisant ou arrêtant leur aide à l’Ukraine. C’est ce qu’a estimé le correspondant de CNN Frederik Pleitgen.

AIDE

« Je pense que ce serait un désastre pour les Ukrainiens. […] De nombreux pays font cela [aident Kiev] parce que les États-Unis le font. Si les États-Unis cessent de les aider, cela peut certainement démotiver d’autres pays », a déclaré le journaliste. Il a également ajouté qu’aucun pays ne pourrait se substituer à Washington, si l’administration américaine cessait de financer Kiev.

Plus tôt, les deux chambres du Congrès des États-Unis ont approuvé un projet de loi visant à prolonger le financement du gouvernement fédéral pour les 45 prochains jours, c’est-à-dire jusqu’au 17 novembre. Le projet de loi a été promulgué par le président Joe Biden. Le texte ne comprend pas l’aide à l’Ukraine, ce qui a conduit le sénateur démocrate du Colorado, Michael Bennet, à retarder son adoption, en exigeant des chefs de file au Sénat de s’engager à ce que les législateurs adoptent un projet distinct d’aide à Kiev dans les jours à venir. CNN a rapporté à son tour, se référant à un haut responsable de l’administration américaine, que la Maison-Blanche s’attendait à ce que les législateurs américains adoptent un projet de loi distinct qui prévoirait l’allocation de fonds à Kiev.

Le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, a déclaré que l’UE continuerait à fournir et à augmenter l’aide financière à l’Ukraine indépendamment de ce qui se passait aux États-Unis, car elle considère le conflit dans ce pays comme une menace existentielle pour elle.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *