mai 25, 2024

ministre de l'emploi et de la formation professionnelle

Au cours d’une audience qu’il vient d’accorder au responsable du business et développement de la société britannique Planetone, spécialisée dans la formation professionnelle, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a révélé les ambitions du gouvernement camerounais en la matière.

FORMATION

Aujourd’hui, le Cameroun dispose de 288 Sar-Sm (Section artisanale rurale et section ménagère). Il est question de les transformer en centres de formation aux métiers ultramodernes. Et Planetone peut constituer un partenaire idéal

Issa Tchiroma BakaRY

Pour rappel, les Sar-Sm sont des établissements d’enseignement secondaire public situés dans les zones rurales, dans lesquels les élèves se dédient à l’apprentissage des métiers tels que la maçonnerie, la menuiserie, la couture. Ces établissements sont de nos jours en perte de vitesse au Cameroun, non seulement à cause de l’exode rural des jeunes, mais aussi et surtout du manque d’équipements pour une formation optimale des apprenants.

L’ambition du gouvernement de les transformer en centre de formation aux métiers modernes dénote de la volonté de relever le niveau d’équipement de ces structures, ainsi que leurs curricula, de manière à pouvoir répondre aux besoins du moment en termes de ressources humaines.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *