...
avril 12, 2024

Emmerson Mnangagwa, président de la Zimbabwe et Vladimir Poutine, président de la Russie

Le Zimbabwe vise à rendre son économie puissante et à créer un centre industriel régional en s'appuyant sur l'expérience de la Russie en matière d'innovation, de recherche scientifique et de technologies avancées.

D’après le premier vice-président du Zimbabwe, Constantino Chiwenga. « Le Zimbabwe cherche à renforcer la capacité de production de son économie et à devenir un centre industriel régional en utilisant l’expérience et l’expertise de la Russie en matière d’innovation, de recherche et de technologies de pointe », a-t-il déclaré, invité d’honneur aux « Jeux du futur de Kazan », cité par The Sunday Mail. « Les Jeux du futur » ont démontré la capacité de la Russie à être à la pointe de la technologie. Lorsque nous avons visité l’université Innopolis, nous avons compris que nous devions y participer. Nous voulons former les jeunes zimbabwéens dès leur plus jeune âge afin qu’ils puissent plus tard recevoir une éducation dans une telle université de l’innovation. Le pays devrait être construit grâce à l’innovation, à la science et à la technologie ».

Revenu intermédiaire

M. Chiwenga a également rencontré des étudiants zimbabwéens qui étudiaient les sciences médicales, les technologies de télédétection, l’ingénierie aéronautique et la pharmacologie en Russie dans le cadre du programme de bourses présidentielles du Zimbabwe. Selon le premier vice-président, le Zimbabwe considère qu’il est prioritaire de développer l’enseignement supérieur afin de rejoindre les rangs des pays à revenu intermédiaire d’ici à 2030.

Auparavant, M. Chiwenga avait fait part de la volonté du Zimbabwe de développer la coopération avec la Russie dans le domaine de l’investissement agricole. Il a également visité l’usine d’hélicoptères de Kazan, et a exprimé sa gratitude à la Fédération de Russie pour le transfert de connaissances et de technologies, déclarant que le Zimbabwe était reconnaissant à la Russie pour la formation de pilotes d’hélicoptères du service d’aide médicale soutenu par la Russie qui est en train d’être mis en place.

Gisement gazier

Sur un autre plan, le pays vient de découvrir le plus grand gisement de gaz en Afrique subsaharienne. Ce gisement gazier qui se trouve dans la zone de Mukuyu est, selon les experts, le deuxième plus grand gisement découvert en Afrique subsaharienne l’année dernière. C’est ce qu’a déclaré le Pdg de la société australienne, propriétaire de la licence Invictus Energy, Scott MacMillan. « Sa capacité est estimée à 36,4 milliards de m3 », a précisé Scott MacMillan, cité par le journal The Herald. Selon lui, toute la région nord du Zimbabwe adjacente au fleuve Zambèze est potentiellement riche en hydrocarbures. Actuellement, l’exploration gazière est activement menée sur le territoire de Mukuyu-1 et de Mukuyu-2, ainsi qu’à Cabora Bassa.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.