mai 28, 2024
La troisième édition du festival Nja Nja Mndzang 2024 a débuté le 23 avril au club Noah de Yaoundé, sous le thème : « le balafon hors les murs ».

« Si le balafoniste s’endort, il se réveillera bientôt ». Dixit Jimmy, membre du comité d’organisation. Le festival international de balafon dont le parrain cette année est Yannick Noah, prend rythme ce jour au Village Noah.La conférence de presse d’avant scène tenue le 19 avril dernier au village Noah met en exergue des innovations de cette semaine du balafon.

Au rythme des M’ Ndzang, avec des précurseurs comme le Dr Pierre Claude Ngumu, le concours organisé pour détecter les talents sera l’une des grandes attractions de cette semaine culturelle. Le Village Noah, le musée des peuples, le centre culturel Ubuntu vont accueillir des célébrités pour plusieurs activités au programme.

L’héritage de Pie-Claude Ngoumou

La mise en bouche le 23 avril, prévoit une foire exposition, animation, coaching des finalistes et la cérémonie d’ouverture au Village Noah. Comme guest star de la soirée, l’artiste Carole Kayum. Le point saillant : cette finale du concours de balafon. Pour clôturer cette journée du 23 avril, un concert de musique. La deuxième journée du festival déroule la scène à une projection documentaire de Pie Claude Ngumu à partir de 10h au musée des peuples.

Bien après, une conférence dont le thème porte sur la femme et l’art : le balafon au féminin. Et pour souffler, une visite du musée des peuples. Les balafons au rythme des sonorités de l’Afrique en miniature, la scène du centre culturel Ubuntu accueille une expression libre des lauréats : Ulrich Essomba, Amady, Njanga dance Bamumbu, Fouda Georges, Serge Ekotto. Le 25 avril au Village Noah, place à un atelier-découverte, master class balafon avec Zam Moustapha. Des jeux divers au programme. À partir de 18h à l’Institut français de Yaoundé, concert de Metamadera, Aly Keita, Lucas Dorado,Minino Garay. Toujours au Village Noah, le 26 avril, jeux divers et master class balafon. Au centre culturel Ubuntu à partir de 19h, Show case :Zam Moustapha Dembele (balafon et kora). Comme guest : scienty Ekoro.

Le rideau est retombé sur ce festival international de balafon le 27 avril au Village Noah à partir de 10h. La méditation culturelle ouvre la journée avec Didier Yoko et Guy Marc Tony Mefe. Autre activité : la jam session avec l’école de musique Olia Lima et le projet Medethema.

Protéger le balafon

La cérémonie de clôture à partir de 19h s’articulait autour de la remise des prix aux lauréats du concours, un concert de musique avec en guest star Yannick Noah. Comme invités : Lornoar, Blacky Star, Grimo et l’apôtre du rire. Pour avoir accès à toutes ces activités, le comité d’organisation a prévu des billets pour enfants au prix de 3 000F, les étudiants à 5 000F et les adultes à 10 000F. Des packs pour familles vont de 60 000F à 350 000 Fcfa. Au-delà du loisir et de la découverte, le festival Nja Nja M’Ndzang vise à protéger l’essence du balafon et à bâtir une véritable industrie culturelle du balafon. Il est déjà intéressant de savoir que les vainqueurs des finales du concours du balafon vont participer au show de Brazzaville le 4 août 2024 au Congo. Ils prendront également part à plusieurs scènes tant nationales qu’internationales.

LÉON MGBA

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *