mai 27, 2024
La plus grande ville francophone du monde accueille la 09ème édition des Jeux de la Francophonie du 28 juillet au 06 août 2023.

Au programme il y aura du sport, la danse, les chants, la littérature, la création numérique et d’autres activités. 10 jours de compétitions avec la participation de plus de 3 000 jeunes talents venus d’une quarantaine de pays francophones dans le monde.  

Nzango

Les 9èmes Jeux de la Francophonie sont un rendez-vous sportif et culturel qui réunit tous les 04 ans, plus de 40 pays francophones du monde entier. Les 3 000 jeunes participants attendus prendront part aux activités qui se dérouleront dans la ville de Kinshasa, capitale congolaise, qui est depuis plusieurs semaines à pied d’œuvre pour le succès de cet évènement.

Le programme est déjà connu. Plusieurs pays en compétitions dans une multitude d’épreuves sportives et d’art dans le but de renforcer les valeurs de la Francophonie et la promotion de la langue française, autour de 11 concours culturels, 9 compétitions sportives, 1 discipline en animation périphérique (Nzango) et de multiples autres.

Bénéfice 

Des gymnases sont prêt à être exploités. D’ailleurs, deux compétitions tests en judo et basket-ball dans les gymnases construits sur le site du Stade des Martyrs, ont été effectués. Le Comité International des Jeux de la Francophonie se dit satisfait du résultat. « Ce que j’ai vu ici me réconforte et je peux maintenant dire que nous sommes prêts à tous les niveaux. Nous avons déjà les infrastructures de grande qualité qui vont accueillir des milliers des jeunes. Je profite de l’occasion pour remercier le Président de la République qui a accepté que le pays organise ces Jeux qui vont nous laisser les infrastructures sportives et culturelles adéquates au bénéfice des jeunes », a déclaré le Directeur national des Jeux, Isidore Kwandja.

Sécurité 

L’évènement, sous l’égide de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), aura lieu à un moment où le Congo fait face à de nombreux défis sécuritaires. Situation qui a entrainé le retrait de certaines délégations étrangères, et d’autres qui annoncent réduire le nombre de leurs participants attendus à Kinshasa. Tentant de rassurer les invités, Patrick Muyaya, ministre porte-parole du gouvernement a déclaré : « C’est un grand rendez-vous et tous les pays francophones devraient d’ailleurs y répondre. Comme c’est le cas lorsque les jeux se passent ailleurs pour témoigner la solidarité au peuple congolais. Des dispositions sont prises pour à la fois assurer la sécurité et la bonne prise en charge médicale ».

En attendant le jour-j, l’heure est aux derniers réglages…

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *