mai 25, 2024

Premier ministre israélien

Un stimulateur cardiaque installé au Premier ministre israélien dans la nuit de samedi à dimanche.

OPÉRATION

Les médecins israéliens installent un stimulateur cardiaque au premier ministre Benyamin Netanyahou dans la nuit de samedi à dimanche. C’est ce qu’a annoncé le bureau du chef du gouvernement israélien.

« Ce soir, le premier ministre Netanyahou subira une procédure d’installation d’un stimulateur cardiaque au centre médical Sheba (hôpital Tel HaShomer) », est-il indiqué dans un communiqué.

L’opération sera réalisée « sous sédation », a précisé le bureau. « Pendant ce temps, le ministre de la Justice et vice-premier ministre Yariv Levin assumera les fonctions de chef du gouvernement », est-il précisé dans le communiqué.

La nouvelle de l’intervention médicale de M. Netanyahou est annoncée alors que l’opposition manifeste contre la réforme judiciaire proposée par le gouvernement. Selon le communiqué, ce dernier continue à travailler pour parvenir à un consensus sur cette réforme.

Le 15 juillet, le bureau du premier ministre a indiqué que M. Netanyahou était arrivé au centre médical de Sheba dans un état satisfaisant pour y subir un examen médical. Il est sorti de l’hôpital le lendemain.

Le journal israélien Yediot Aharonot a rapporté le 16 juillet qu’un dispositif de surveillance de l’arythmie avait été implanté dans le cœur de M. Netanyahou, âgé de 73 ans, à l’hôpital. Pour sa part, la radio Kan, citant des sources au sein du centre médical Sheba, a rapporté que M. Netanyahou avait un rythme cardiaque normal. La déshydratation a été donnée en tant que raison de l’hospitalisation du premier ministre. Le bureau de ce dernier n’a pas jusqu’à présent commenté ces informations.

La dernière hospitalisation de M. Netanyahou pour cause de malaise remonte au 5 octobre 2022. La radio Kan avait alors affirmé que le premier ministre ressentait une douleur dans la poitrine, tandis que le service de presse de M. Netanyahou n’avait pas précisé de quelle malaise il s’agissait.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *