mai 25, 2024

Hakainde Hichilema : pour une intégration régionale

Le président João Lourenço a réaffirmé, le 15 janvier la nécessité de construire une ligne de chemin de fer reliant l’Angola à la Zambie, à partir de la ville angolaise de Luacano, dans la province de Moxico.

INTEGRATION

Lors de la conférence de presse conjointe, tenue dans le cadre de la visite en Angola du président zambien, Hakainde Hichilema, le chef de l’Etat angolais a informé que la connexion se ferait via le chemin de fer de Benguela. Le président João Lourenço a estimé qu’il était essentiel que les pays de la région de l’Afrique australe et centrale augmentent leurs investissements dans ce segment.

« Pour qu’il y ait une intégration régionale entre les Etats, il est nécessaire d’avoir des facilités dans les liaisons routières, ferroviaires, aériennes, fluviales et l’expansion de l’électricité entre les pays », a-t-il exprimé. Selon le président angolais, les gouvernements angolais et zambien travaillent dans ce sens.

Dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage, il a déclaré que l’Angola comptait sur l’expérience de la Zambie pour repeupler le pays avec du bétail et accroître l’autosuffisance dans la production de viande.

De son côté, le président zambien, Hakainde Hichilema, a réitéré la volonté de son gouvernement de relancer le programme économique et social avec l’Angola.

Quant à la paix et la sécurité dans la région, Hakainde Hichilema a reconnu les efforts de son homologue angolais dans la recherche de solutions pour la stabilité dans les Grands Lacs, en particulier à l’est de la République démocratique du Congo.

« Sans la paix dans la région, nous ne pouvons pas parler d’investissement et de commerce. La paix et la stabilité sont cruciales », a-t-il souligné.

L’Angola et la Zambie développent des relations dans le cadre établi par l’Accord général de coopération économique, scientifique, technique et culturelle, paraphé en 1979

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *