mai 25, 2024
Soixante directeurs de musées venus de 38 pays d’Afrique et d’Europe ont créé à Dakar, un réseau d’échanges et de collaboration, pour développer des liens durables et des expositions itinéraires conjointes.

MUSEES

« Le patrimoine, il faut faire en sorte qu’il ne soit pas un espace conflictuel mais un espace de dialogue », a déclaré lors d’une conférence de presse tenu vendredi à Dakar, Hamady Bocoum, directeur du musée des civilisations noires au Sénégal.
« Il ne faut pas seulement voir en terme d’éléments de restitution. On ne doit pas rester dans la perspective de subordination, penser que notre patrimoine se trouve dans les musées européens. L’Afrique continue à produire. On doit continuer à faire des collections d’art africain, d’art contemporain pour que demain, on ne nous dise pas qu’on nous a volés à nouveau », a ajouté Boucoum.
« Nous ne voulons pas centraliser la colonisation dans le narratif de l’histoire africaine », a encore souligné le directeur du musée des civilisations noires lors de cette rencontre avec la presse.
Dans la « déclaration de Dakar », les directeurs de musée s’engagent « à mutualiser » leurs efforts « pour documenter, préserver et réinterpréter les collections en Afrique et en Europe et à les mettre à disposition du public par la numérisation, la recherche, la pédagogie et les expositions ».

Transformation des récits

« Nous considérons que le développement d’expositions itinérantes conjointes, avec de multiples partenaires, circulant en Afrique et en Europe est un instrument de transformation des récits qui construisent notre vision du monde », soulignent-ils à la clôture de la première édition du forum international des directeurs de musées africains et européens.
« Nous affirmons notre ambition de construire ensemble un futur commun dans une perspective de dialogue des cultures dont Léopold Sédar Senghor fut un des plus grands chantres », affirment-ils dans cette déclaration.

« Convaincus que les musées ont un rôle majeur à jouer pour la promotion de la paix et la compréhension mutuelle, nous relevons ensemble le défi de construite et renforcer nos partenariats afin de répondre aux enjeux contemporains et transmettre aux générations futures un esprit de confiance mutuelle et de respect », ajoutent-ils.

Liens durables

À l’occasion de la rencontre de Dakar, les directeurs de musées ont défini leurs priorités et ont posé les jalons pour créer un cadre d’échange et de collaboration, nouer des liens durables entre musées, et renforcer leur rôle dans la société. Ils ont présenté ce programme à des partenaires pouvant contribuer à sa pérennisation, insistant sur le fait que cette rencontre n’était qu’une étape.

Trois grands thèmes ont été discutés durant cette rencontre pour dessiner l’avenir des musées : collections, expositions et renforcement de la capacité d’agir.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *