mai 25, 2024

Gianni Infatino,président de la Fédération internationale de football association

Le parquet suisse a décidé d'abandonner le procès contre le président de la Fédération internationale de football association, Gianni Infantino, a annoncé jeudi le service de presse de la Fifa.

Affaire classée !

Le parquet suisse a décidé d’abandonner le procès contre le président de la Fédération internationale de football association, Gianni Infantino, a annoncé jeudi le service de presse de la Fifa.

« La Fifa salue la décision du ministère public suisse de clore une enquête sur le président de la Fifa Gianni Infantinoconcernant la location d’un jet privé pour voler du Suriname vers la Suisse en 2017 », indique le communiqué du département des voyages de la Fifa.

Le parquet suisse a reconnu que le mode de communication concernant ces voyages à l’époque était pleinement justifié. Le gouvernement suisse supporte tous les frais liés à l’enquête, tandis que le président de la Fifa a également décidé de renoncer à toute demande de dommages-intérêts. Dès le début de la procédure, le président de l’organisation s’est tenu entièrement à la disposition des autorités suisses et garde espoir que la justice reconnaisse que l’administration actuelle de la Fédération internationale de football association (Fifa) a tourné la page et est devenue une instance faisant autorité et organisation respectée. 

Département des voyages de la Fifa

Laffaire commence

Le 30 juillet 2020, le parquet suisse a annoncé l’ouverture de poursuites contre M. Infantino, ainsi que Michael Lauber, qui avait quitté son poste de procureur fédéral de Suisse le 24 juillet. Le procureur suisse spécialement nommé Stephan Keller, qui enquête sur les éventuelles actions illégales de M. Lauber et du président de la Fifa, a annoncé le « début de poursuites pénales » contre M. Infantino. En août de la même année, la commission d’éthique de la Fifa a abandonné sa propre procédure contre Infantino à cause du manque de preuves concernant toute violation du code d’éthique. En décembre 2020, M. Keller a recommandé qu’une action pénale soit engagée contre le président de la Fifa pour avoir utilisé un jet privé pour voler du Suriname à la Suisse en 2017. M. Keller n’avait pas le pouvoir d’ouvrir seul une affaire contre M. Infantino, il a donc transmis le rapport au parquet fédéral suisse pour une enquête plus approfondie.

Réélection en poche

Le 10 janvier 2023, M. Infantino a été interrogé par les procureurs suisses dans une affaire d’abus de pouvoir possible. M. Infantino a été accusé d’abus de pouvoir, de violation du secret de fonction et d’entrave à la procédure pénale. Il a été noté qu’Infantino espérait boucler les démarches avant les élections présidentielles de la Fifa, qui se sont tenues le 16 mars 2023 à Kigali au Rwanda, lors du congrès de cette association internationale. Infantino seul candidat, il avait sa réélection assurée. 

Gianni Infantino a 52 ans. De 2000 à 2016, il a travaillé pour l’Union des associations européennes de football (Uefa). Il est président de la Fifa depuis février 2016.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *