mai 25, 2024

Sadoumi SM, youtubeur algérien ayant agressé Samuel Eto'o, président de la fédération camerounaise de football

La scène se déroule sur l’esplanade du stade 974 de Doha au Qatar, lors de la rencontre Brésil–Corée, le 06 décembre 2022. Un Algérien agresse verbalement le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o. Celui-ci le poursuit et lui assène un coup de pied.

L’agresseur agressé

 « Cet homme n’a cessé de répéter : tricheurs, vous avez violé pour arriver à la coupe du monde, vous avez acheté le match contre le Brésil… Rentrez chez vous au Cameroun, pays de voleurs et de corrompus, sale nègre », nous révèle une source qui suivait la scène.

Samuel Eto’o est à l’heure, ambassadeur de la Fifa au mondial 2022. Il quitte le stade sous escorte. L’Algérien Sadouni le poursuit dans ses moindres déplacements. Ce dernier n’est pas accrédité au mondial. Son pays, l’Algérie ne participe pas non plus à cette phase de la compétition. Sa présence en ces lieux devient problématique.

L’Algérien se rapproche d’Eto’o en lui lançant davantage des injures. Eto’o le repousse, en vain. Sadouni continue de multiplier ses offenses. La réaction de Samuel Eto’o est violente : un coup de pied à Sadouni envoie l’agresseur au sol, sa caméra est abimée.

La toile s’enflamme. Samuel Eto’o, dans un communiqué, présente des excuses « pour cet incident regrettable ». La Fifa interdit à Sadouni désormais de s’approcher des stades de la coupe du monde.

Depuis la qualification du Cameroun face à L’Algérie au stade de Blida le 29 mars 2022, le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o Fils et plusieurs Camerounais sont victimes d’injures et de diffamations de la part des supporters algériens. Lors du tirage au sort de plusieurs rendez-vous sportifs, Eto’o était poursuivi par des Algériens qui tentaient de l’humilier en public, insultant le Cameroun.

Voir toutes les publications
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *